(-: Geekerie, logiciel libre et vilain gauchisme

De l'eau, de l'air, et, mine de rien, un peu moins de gaspillage

En tant qu’amateur de douche et humain à tendance écolo, j’éprouve, depuis quelques temps, des remords à rester sous la douche, en faisant allègrement passer plusieurs dizaines de litres d’eau potable directement dans les eaux usées — juste pour une douche.

La solution la plus raisonnable est aussi la plus simple : réduire la durée des douches. Simple, mais au combien difficile pour un douchophile…

Si on veut réduire la quantité d’eau utiliser par douche, sans pouvoir (vouloir) réduire le temps passé sous la douche, on peut essayer de réduire le débit. Plusieurs techniques permettent de faire ça :

  • Réutiliser l’eau de la douche, pour la douche. C’est ce que font certaines douches avec « hydromassage ». Malheureusement, ce système impose d’utiliser une pompe pour réinjecter l’eau dans le circuit, et de réchauffer l’eau au fur et à mesure qu’elle se refroidie, ce qui rend ce type de douche très cher — plusieurs milliers d’euros.

  • Réduire le débit de la douche, à l’aide d’un réducteur de débit. C’est une solution très économique (quelques euros) et facile à installer (il remplace le joint entre le flexible et la pomme de douche), mais qui a l’inconvénient de rendre la douche « molle » si le débit est réduit de façon importante, ou de peu réduire le débit pour conserver le confort de la douche.

  • Réduire le débit de la douche, et compenser la réduction de débit d’eau en ajoutant de l’air dans l’eau. On conserve ainsi une douche dynamique, même en réduisant de façon importante le débit d’eau. Le mélange eau-air est réalisé en exploitant l’effet Venturi, et donc ne nécessite aucun apport d’énergie complémentaire. Le mélange est réalisé par la pomme de douche. Le coût reste faible : quelques dizaine d’euros maximum. Seul inconvénient : la douche est légèrement plus bruyante.
    C’est la solution que nous venons d’adopter.

On peut vérifier que ces solutions ont un réel impact grâce à un protocole simple : la mesure du temps nécessaire pour remplir une carafe de deux litres. Résultats :

  • 10,2 L/min au robinet
  • 10,3 L/min avec la pomme de douche classique
  • 8,3 L/min avec la pomme de douche classique équipée d’un réducteur de débit
  • 4,6 L/min avec la pomme de douche économique

Me voilà un peu moins rongé de remords en sortant de la douche…